Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2008

DIYARBAKIR : LA LUTTE DES MAIRES POUR L’USAGE ADMINISTRATIF DU KURDE

En reportage à Diyarbakir, la radio Voice of America est revenue sur la lutte de l’ancien maire de Sur, Abdullah Demirtas, qui avait voulu introduire la langue kurde dans les services proposés par la municipalité. La publication de brochures d’informations en kurde lui avait valu d’être accusé de «  nuisances au public en abusant de sa position » (article 257) et de l’usage illégal de « lettres anti-turques », c’est-à-dire non comprises dans l’alphabet turc, en vertu de l’article 222 (décrété à l’origine pour abroger l’alphabet ottoman). Ayant échappé à l’emprisonnement, Abudallah Demirtas n’en a pas moins été démis de ses fonctions, malgré le soutien de ses électeurs, en majorité kurdophones. Depuis 1991, l’usage du kurde, auparavant interdit, a été officiellement autorisé, surtout en privé, et dans les publications non-officielles, mais fait encore face à de nombreuses restrictions, en qui concerne l’enseignement, les media, l’usage public et administratif.
« Quand j’ai été élu, raco…

L’AFFAIRE ERGENEKON AGITE LA TURQUIE, L’AKP ECHAPPE A LA DISSOLUTION

Le 1er juillet, une opération policière lancée simultanément à Istanbul, Ankara, Trébizonde, Malatya, qui a mobilisé près de 6 000 policiers, a abouti à l’arrestation de 21 personnes, toutes opposantes à l’AKP, le parti au pouvoir. Dix seront finalement inculpées pour « appartenance à une organisation terroriste ». Parmi elles, deux généraux à la retraite, Hursit Tolon et Sener Eruygur, deux anciens « faucons » au sein de l’armée. Sener Eruygur préside toujours une très influente Association pour la pensée d’Atatürk à caractère fortement nationaliste, et fut un des meneurs, l’an passée, des manifestations « pro-laïques » hostiles à l’élection à la présidence d’Abdullah Gül. Le journal Radikal, qui multiplie les « révélations gênantes » pour l’institution militaire, le désigne aussi comme étant à l’origine de deux tentatives de putsch en 2003 et 2004, qui avaient notamment pour but d’empêcher la signature du plan de paix pour Chypre, élaboré par Koffi Annan, le secrétaire général des N…

IRAK : LES KURDES RESOLUMENT OPPOSES A LA LOI ELECTORALE

Les élections des Conseils provinciaux, qui devraient normalement se tenir en octobre prochain, ont provoqué beaucoup de remous en Irak et suscité un grand mécontentement parmi les Kurdes. La question du report ou non de ces élections, en raison des situations sensibles et non encore résolues dans les districts kurdes hors de la Région du Kurdistan, fait en effet débat depuis plusieurs mois. S’ajoute à cela la rédaction de la nouvelle loi électorale, qui doit statuer notamment sur les découpages de circonscriptions et le recensement des électeurs.
Si certains Irakiens demandent le report de ces élections, les Etats-Unis, eux, poussent fortement pour qu’elles soient maintenues. Avec la réduction des violences à Bagdad et le vote de la loi sur le partage des ressources tirées des hydrocarbures, ces élections représenteraient pour eux une étape politique à forte portée symbolique, allant dans le sens d’une amélioration et d’une normalisation de la situation en Irak. De plus, le rééquilibr…

IRAN : AMNESTY INTERNATIONAL DENONCE LES DISCRIMINATIONS ENVERS LES KURDES

Amnesty International a publié le 29 juillet un rapport qui dénonce l’Iran et sa répression contre les minorités, répression qui va en s’intensifiant, selon l’organisation de défense des droits de l’Homme.
Amnesty dénonce ainsi tout un éventail de discriminations et d’abus des droits de l’Homme exercés à l’encontre des12 millions de Kurdes vivant en Iran, soit 15% de la population totale du pays. Ces discriminations peuvent être aussi bien religieuses que culturelles, les Kurdes étant majoritairement sunnites et non chiites. Mais elles concernent aussi les questions de logement, d’emploi, d’éducation. Enfin, les media kurdes dénonçant les atteintes aux droits de l’Homme sont tout particulièrement pris pour cible par les autorités : « La constitution iranienne proclame l’égalité de tous les Iraniens devant la loi. Mais, comme le montre notre rapport, ce n’est pas la réalité pour les Kurdes d’Iran, a déclaré un des responsables de l’organisation. «  Le gouvernement iranien n’a pas pris d…

ERBIL : LE GOUVERNEMNT ORGANISE UN DEBAT SUR LA PEINE DE MORT

A l’initiative du Gouvernement régional du Kurdistan, une conférence s’est tenue à Erbil pour débattre d’une réduction éventuelle de la peine de mort au Kurdistan d’Irak, comme l’explique l’organisateur de la conférence, le Docteur Shwan Muhammad, ministre des Droits de l’Homme pour la région kurde : « Nous travaillons à faire réduire l’usage de la peine capitale au Kurdistan, en accord avec les lois irakiennes. »
Des représentants du ministère, des avocats, des juges, des responsables d’organisations locales et internationales, ainsi qu’un certain nombre de députés du Parlement kurde y assistaient. Selon le ministre des Droits de l’Homme, les participants étaient réunis pour donner leur avis sur les moyens de réduire l’usage de la peine de mort et de suggérer des modifications à apporter à la loi antiterroriste. Cette loi, votée initialement le 16 août 2006, prévoit en effet l’usage de la peine capitale, mais pour une durée de deux ans seulement. Ainsi, cette disposition devait expire…

TROIS TOURISTES ALLEMANDS ENLEVES PUIS LIBERES PAR LE PKK

Le 9 juillet, trois alpinistes allemands, Helmut Johann, Martin Georpe et Lars Holper Reime, ont été enlevés sur le Mont Ararat par le PKK, enlèvement confirmé par l’agence de presse kurde Firat, dès le lendemain. Ces Allemands faisaient partie d'un groupe de 13 alpinistes. Ils ont été enlevés alors qu'ils campaient sur le mont Ararat à une altitude de 3.200 mètres. Cinq combattants kurdes sont arrivés et ont emmené les trois hommes.
Les motifs avancés dans le communiqué des forces de la guérilla kurde étaient la « politique hostile de l’Allemagne à l’égard du PKK : « Les touristes allemands ne seront pas relâchés tant que le gouvernement allemand n'annoncera pas qu'il a abandonné sa politique hostile à l'égard du peuple kurde et du PKK. » Le mouvement a également assuré que les trois otages étaient en bonne santé, n’avaient pas été maltraités et a appelé aussi à la fin des opérations militaires dans la zone de l'enlèvement.
Selon l’hebdomadaire Der Spiegel, à la…

LE GENERAL JAY GARNER PRÔNE LE FEDERALISME EN IRAK

Dans un entretien accordé au magazine The Window, un journal universitaire de Suleïmanieh, Jay Garner, en visite au Kurdistan d’Irak, revient sur les années qui ont suivi la chute du régime baathiste en Irak et les conséquences politiques pour le Kurdistan.
Jay Montgomery Garner, général maintenant à la retraite de l’armée américaine, avait dirigé en 1991 l’opération Safe Haven, qui avait permis d’endiguer l’exode massif des Kurdes en instaurant une zone de protection aérienne, qui devait constituer le noyau politique et administratif de l’actuel Région du Kurdistan. En 2003, à la chute du régime de Saddam Husseïn, il avait été nommé par son pays à la tête du Bureau pour la reconstruction et l’aide humanitaire en Irak, mais n’était resté en poste qu’un mois, remplacé très vite par Paul Bremer et l’Autorité provisoire de la Coalition. Jay Garner reconnait lui-même que s’il savait que cette mission serait courte, il ne l’avait tout de même pas envisagé qu’elle se termine aussi rapidement…

L’AFFAIRE ERGENEKON AGITE LA TURQUIE, L’AKP ECHAPPE A LA DISSOLUTION

Le 1er juillet, une opération policière lancée simultanément à Istanbul, Ankara, Trébizonde, Malatya, qui a mobilisé près de 6 000 policiers, a abouti à l’arrestation de 21 personnes, toutes opposantes à l’AKP, le parti au pouvoir. Dix seront finalement inculpées pour « appartenance à une organisation terroriste ». Parmi elles, deux généraux à la retraite, Hursit Tolon et Sener Eruygur, deux anciens « faucons » au sein de l’armée. Sener Eruygur préside toujours une très influente Association pour la pensée d’Atatürk à caractère fortement nationaliste, et fut un des meneurs, l’an passée, des manifestations « pro-laïques » hostiles à l’élection à la présidence d’Abdullah Gül. Le journal Radikal, qui multiplie les « révélations gênantes » pour l’institution militaire, le désigne aussi comme étant à l’origine de deux tentatives de putsch en 2003 et 2004, qui avaient notamment pour but d’empêcher la signature du plan de paix pour Chypre, élaboré par Koffi Annan, le secrétaire général des N…

coup de projo sur : Bab'Aziz

Si je devais emporter un dvd sur une île déserte (et encore mieux dans le désert) ce serait celui-là. Difficile d'ailleurs de le voir sagement assise, partagée entre les moments de chouine tellement c'est beau, et ceux où je me lève pour faire un semâ avec les derviches parce que les jambes, irrésistiblement bougent toutes seules. Que dire ? Il y a tout dans ce film. Le désert originel de l'islam, la route (l'islam est la religion expatriée par essence), toutes les nations du Dar, l'islam des Arabes, des Turcs, des Noirs, des Indiens, des Persans et le collecteur de sable doit être Kurde vu le pantalon qu'il porte.


Scandé par le célèbre poème de Rumî :


O jour, lève-toi,
Les atomes dansent,
Les âmes éperdues d'extase dansent,
La voûte céleste, à cause de cet Être, danse;
A l'oreille je te dirai où l'entraîne sa danse;
Tous les atomes qui se trouvent dans l'air et le désert,
Sache bien qu'ils sont épris comme nous,
Et que chaque atome heureux …

"Qui suis-je ?"

Dans son Orient des lumières, Rajab al-Hafiz al-Borsî, chiite gnostique, rapporte une tradition sur la création de l'âme charnelle (nafs) :

"Une tradition rapporte que, lorsque Dieu a créé l'âme charnelle, il l'appela lui demandant : "Qui suis-je ?". L'âme lui dit : "Et moi qui suis-je ?" Alors Dieu la projeta dans l'océan du Retour caché, jusqu'à ce qu'elle parvint à l'Alif étendu, qu'elle fût délivrée des vices des prétentions de l'égoïté charnelle et qu'elle fut revenue à son état d'origine. Ensuite Il l'appela : "Qui suis-je ?" Elle dit : "Tu es l'Unique, le Victorieux." C'est pourquoi (Dieu) a dit : "Combattez contre vos âmes charnelles."

Or cette scène de chute originelle se retrouve quasi à l'identique dans les traditions yézidies et yarsans, mais concernant parfois la chute de l'Ange :

"Un texte yazîdî raconte que Dieu et l'Ange Gabriel étaient, à l&…

Le candélabre animé

Une anecdote tiré du recueil de l'Egyptien Ahmad al-Qalyoubî (1580-1659) qui montre la munificence des Ayyoubides après Saladin (qui, lui, était assez sobre et de toute façon ruiné par ses guerres).

"Le candélabre animé

Détails extraordinaires. On a dit que le sultan al-Kâmil avait chez lui un candélabre pourvu de portes. Chaque fois qu'une heure s'écoulait, un personnage sortait d'une de ces portes et se tenait debout à son service, pour l'éclairer jusqu'à l'heure suivante. Cela se succédait ainsi jusqu'à ce que toutes les portes se fussent ouvertes. Elles étaient de même nombre que les heures, c'est-à-dire douze. A la fin de la nuit, un personnage apparaissait au sommet du candélabre et prononçait les paroles suivantes :

- Le sultan est à l'aube.

Il savait alors que le jour s'était levé et se préparait alors pour se rendre à l'Office de prière.
Cependant, Dieu est plus savant que nous là-dessus."

Une note de R. Khawam, le traducteu…

L'agenda de la semaine

Radio

Dimanche 20 juillet à 18h10 sur France Culture :Interférences musicales d'Orient et d'Occident, avec : Dominique Vellard, musicien.

"Dominique Vellard, qui s'exhibe en commun avec des chanteurs d'ailleurs dans des concerts publics, confronte dans le même espace sonore ses traditions propres avec une voix qui provient du Maroc; ces traditions rythmiques et vocales, d'Occident en Orient, remontent au Moyen Âge. Et il s'avère que l'enchaînement des mélodies s'acquiert dans le partage de l'harmonie. Il y a en ces tentatives comme une remontée en amont vers des sources communes que la pureté cristalline du son confirme, au-delà de tout recours à quelque recherche historique qui aurait à affermir la vérité d'un contact. L'essentiel c'est qu'à l'exécution les deux formes de chant convergent."

Culture d'islam, par Abdelwahab Meddeb.

Du lundi 21 au vendredi 25 juillet à 9h05 sur France Culture : Iran... et la vie contin…

Voyage d'un botaniste : Les Kurdes d'Erzurum

Le 9 mars 1700, le botaniste Joseph Pitton de Tournefort embarque pour le Levant, d'abord la Grèce et puis la Turquie, le Kurdistan, la Géorgie, l'Arménie, la Perse, pour un voyage de naturaliste. Plusieurs passages, assez savoureux relatent sa rencontre avec les Kurdes yézidis d'Erzurum (les "jasids d'Erzoron" dans le texte), qui semblent faire la loi dans les campagnes et les montagnes et se ficher complètement de l'autorité des pachas. La mention des Kurdes descendants des "anciens Chaldéens" était une des premières hypothèses européennes sur l'origine des Kurdes, comme l'explique Basile Nikitine : "La tradition biblique situaient ceux-ci, en effet, dans le Kurdistan. Marco Polo se prononça dans le même sens. Il parla en outre du christianisme des Kurdes dans les montagnes de Mossoul. Il n'en fallut pas plus pour que la science européenne occidentale du Moyen-Âge vît dans les Kurdes les continuateurs des Sages Chaldéens du N…