Coup de projo sur : Mystère Trio





Le seul jour de l'année où j'apprécierais d'être frappée de surdité est le 21 juin. Mais bon, les Kurdes ont décidé de s'y mettre aussi alors on va écouter toute la semaine le jazz manouche à l'unisson des Hewlêrî. La partie du programme qui prévoit des concerts dans les prisons a de quoi épater. Il ne doit pas y avoir beaucoup de pays voisins où l'on va faire la fête aussi avec les détenus. Imaginer la tronche des séides d'al-Qaeda et d'Ansar al Islam qui croupissent derrière les barreaux au Kurdistan, devant l'arrivée de ces groupes de musicos, kurdes ou non, des chrétiens, des yézidis, et peut-être même des femmes, a quelque chose de réjouissant : ils vont se plaindre de torture psychologique. Mais bon, le gouvernement l'avait promis à Human Rights Watch : ils allaient faire de leur mieux pour rejoindre le standard acceptable de l'Observatoire international des prisons, voilà un essai comme un autre...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs