Coup de projo sur : The Book of Austerity




Le titre du CD, la pochette, la musique de Farrokhzad Layegh, tout est dans la même couleur pour cet album de Shahram Nazeri, sorti en novembre dernier. La nostalgie ou l'exubérance du mystique en désir (ou en délire), qu'il sait si bien chanter, se fait ici désespoir, errance esseulée : le "Only you" de ce disque-là ne cousine pas franchement avec celui des Platters... Dès les premières mesures, les cordes donnent le ton et la voix de Shahram résonne bientôt, avec une sobriété presque funèbre. La composition de Farrokhzad Layegh, d'une écriture assez moderne, sans arabesques ni fioritures, renforce ce dépouillement. En conclusion : un disque magnifique, à écouter pour se mettre l'âme en peine.

Commentaires

  1. Bonjour ;

    merci pour cette information ; je n'étais pas au courant pour ce CD ; il est très productif . Est-ce que vous savez où il vit , en Iran ?

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. A Téhéran, quand il n'est pas en tournée, un peu partout.

    RépondreSupprimer
  3. Merci ; je pensais que son dernier album était "passion of Rumi" .

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs