La beauté est le gibier des cœurs

comme sa mère - surnommée l'Impudente - l'incitait constamment à combattre les Turcs, meurtriers de son père, en lui montrant la chemise de ce dernier couverte de sang, Al-Mu'taz lui dit un jour : 

255. Ôte-la de ma vue sinon, au lieu d'une chemise, il y en aura deux.

Ahmad ibn Yûsuf, .../828, vizir d'al-Ma'mun, épistolier et poète :

Il écrivit à l'un de ses amis, en guise d'invitation :
330. Le jour où l'on se rencontre est court
aussi pour lui venir en aide sois matinal.

'Ubaydallah ibn 'Abdallah ibn Tâhir, 838/913, gouverneur, érudit et poète :

678. Elle me servit à boire, dans une nuit pareille à ses cheveux,
un breuvage semblable à ses joues, et les gardes étaient loin.
Et je demeurais plongé dans les deux nuits, de ses cheveux et des ténèbres
entre les deux soleil du vin et d'un visage aimé.

Ibn Tabâtabâ al-Alawî, .../934, érudit, poète et professeur :

681. Je sacrifierais ma vie pour celui qui est absent de ma vue
et a sa place dans mon coeur, sans voile,
Si ma vue ne pouvait jouir de sa rencontre,
j'en ferais présent au messager qui m'annoncerait son retour.

La beauté est le gibier des coeurs, Tha'âlibî, trad. Odette Petit.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs