Articles

Affichage des articles du mars, 2008

Conférence : les Assyro-Chaldéens et l'Irak

Mercredi 2 avril 2008 de 16h à 18h

Le destin des Assyro-Chaldéens en Irak

par Ephrem-Isa Yousif


Institut national des langues orientales, département Eurasie, section kurde.
Centre Universitaire de Clichy
106 quai de Clichy
92110 Clichy
Métro : ligne 13 - station Mairie de clichy
Autobus : ligne 54 - station Léon Blum, 74 Hôpital Beaujon, 174 Mairie de Clichy, 340 Léon Blum

Aux origines du génocide : le désastre de Sarikamich

Image
C'est peut-être une récurrente bévue de l'armée turque de ne jamais prêter attention à l'hiver oriental, comme le relevait Ahmet Zekî Okçuoglu. En tout cas le désastre de Kars et l'aveuglement d'Enver Pacha, plus la manie des mauvais perdants de trouver un ennemi interne comme cause d'une défaite au lieu de faire face à sa propre incompétence, bref, le destin des Arméniens était scellé.

"Enver, nommé vice-généralissime, se rend en décembre à Erzouroum au quartier général de la 3° armée pour préparer une vaste opération dans le Caucase, qui lui ouvrirait la route de Bakou, centre pétrolier et capitale de l'Azerbaïdjan. Sans attendre de meilleures conditions climatiques, sans préparation logistique, en plein coeur de l'hiver qui, cette année-là, est particulièrement rude, il engage sa 3° armée sur le plateau arménien. Il projette de couper l'armée russe de sa base de Kars et de l'enfermer à Sarikamich. Le commandant en chef russe ordonne une …

ERBIL : DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE MAJEURE ET RESTAURATION DE LA CITADELLE

Une équipe d’archéologues tchèques, menée par Karel Nováček, de l’université de Bohème occidentale, a mis au jour dans la citadelle d’Erbil, des outils datant de 150 000 ans, soit le Paléolithique moyen. C’est jusqu’à présent les plus anciens artefacts humains retrouvés dans la région. « Historiquement, a déclaré Karel Nováček, c’est la première fois que les Tchèques sont impliqués au nord de la Mésopotamie. Mais nous n’avions pas choisi Erbil – c’est elle qui nous a plus ou moins choisis. Une société privée tchèque spécialisée dans la conservation historique était présente sur place depuis 2004 et nous avons pu ainsi y démarrer une activité. Nous avions dans l’idée qu’Erbil – une cité dont l’histoire remonte à 6000 avant J.C– serait idéale pour une expédition tchèque. » Le projet a dû pourtant faire face à un certain nombre de contraintes, avec lesquelles l’équipe a dû composer, notamment le fait qu’au rebours de beaucoup de sites archéologiques, Erbil offre la particularité presque…

RAPPORT 2009 DE HUMAN RIGHTS WATCH SUR LA SITUATION DES KURDES EN SYRIE ET EN IRAN

Human Rights Watch-Royaume Uni a publié ce mois-ci son rapport annuel pour 2009, qui étudie notamment la situation des Kurdes, qui continuent de faire face à une politique d’intimidation et de discrimination principalement en Syrie et en Iran. En ce qui concerne la Turquie, le rapport suggère au gouvernement d’accorder plus de droits culturels et spécifiques à ses deux minorités kurdes et roms : « Il y a des indications sur une levée des interdictions encore en vigueur sur l’usage de langues autres que le turc, et la Réglementation des programmes de diffusion turcs a introduit une législation en septembre permettent d’émettre 24 heures en d’autres langues, à la télévision et à la radio. » En Syrie, par contre, le rapport se montre beaucoup plus sévère, estimant qu’1,7 million de Kurdes continuent de souffrir de discrimination, d’une absence de représentation politique, et de restrictions sérieuses concernant leur expression culturelle et sociale. « Il y a tout particulièrement un cer…

IRAK : DES LÉGISLATIVES AUX RÉSULTATS INCERTAINS

Le 7 mars avaient lieu les élections législatives dans tout l’Irak. Aux 19 millions d’électeurs inscrits en Irak (sur une population d’environ 30 millions) s’ajoutait presque un million et demi d’Irakiens expatriés un peu partout dans le monde, qui devaient voter entre le 5 et le 7 mars dans les ambassades de 16 pays. Le total des candidats était de 6. 218, dont 1. 801 femmes, se répartissant sur 12 listes regroupant 74 partis. Entre 500 et 600 observateurs internationaux étaient présents, ainsi que 200 à 300 000 observateurs locaux, pour 10 000 centres de votes et 46 000 bureaux locaux.
Les résultats non définitifs mettent au coude à coude le Mouvement national irakien, mené par l’ancien Premier ministre Iyad Yallawi, dont la liste est créditée de 91 sièges sur 325 sièges. Il est talonné de très près par la coalition État de droit du Premier Ministre sortant Nouri Al-Maliki, qui obtient 89 sièges mais qui a demandé un recomptage. Un des principaux changements de ces législatives est l…