Melayê Cizirî : Yekbûn

"La Passion fait que deux âmes n’en sont plus qu’une
Aussi est-il besoin de les assembler dans un seul corps

L’âme et le corps ont fait union
Comme l’eau est mêlée au vin

Ta compagnie est la vie du coeur et de l’âme
Qui goûte l’amertume de l’éloignement en est dévasté*

Ma poitrine n’est pas seulement la cible de Tes flèches
Ton apparition fait aussi jaillir les lances sur les coeurs

Les Pléiades s’illuminent à la lumière de l’aube
Et assurément la lumière de la Lampe me pénètre aussi

Si l’ivresse de l’amour est comme le styrax
Assurément, véritablement, elle ne fait que croître

Chaque soir et chaque matin, par la main de la Beauté,
A notre vin sont puisées les coupes

Le voyage nous mène à la cellule de la retraite
Allah, quelle retraite et quel voyage ?

Ouvre par ta venue le cadenas de mon coeur
Car de mon coeur ta venue est la clef

Quand l’éclair jaillit devant le rideau
Alors oui de sa lumière jaillissent les flèches

L’arc-en-ciel resplendit de son corps
Dont les senteurs d’ambre et de musc se répandent

Le miroir de ton coeur, Mollah, a été bien poli :
Maintenant le vin pur s’y laisse voir."

* les vers en italique sont écrits en arabe.

Sheikh Ehmed Nishanî, le "Mollah de Djézîr", (1570?-1640?) Dîwan, beyt 29, trad. Sandrine Alexie.

***

'Ishqê ku bidin bi yek dû erwah
Peyweste divê bi hev bin eshbah

Can û cesedan ku ittihad in
Wel maû leh-ûl mizacu bir-rah

Wesla te li can û dil heyat e
Men zaqe meraret-el newa tah

Tenha ne di sîne min xedeng in
Min lehzi ke filqulubî ermah

Perwîn ji shefeq xuya bûn
La bid'e we fihi min ke mishbah

Lew mistû min-el hewa ke ban in
La bid'e we qed temidî erwah

Her sham û seher bi destê xûban
Min xemretina tedûrû eqdah

Seyyahi me dîn di xelwe îro
Ellah ku çi xelwe û çi seyyah

Ifteh bi lîqa ke qufle qelbî
Fel-qelbû lehû lîqa ke miftah

Berqê ku veda ji ber nîqabê
Fel-lamîû mîn sena hû qed lah

Qews û qezehan numan ji bala
Wel-'enberû mîn sheza hû qed fah

Ayîne dilê Mela cela da
Mîn tel'etî fe qed sefer-rah".


Commentaires

  1. J'aimerais bien que tu mettes le texte en kurde aussi.
    Cela est il possible?

    RépondreSupprimer
  2. mi-kurde mi arabe en fait :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs