Nûbar : El Qit'atu fî behri îl hezecîs Salîm îm musemmen


"A la saison des bourgeons nouveaux, avec vos belles, prenez la route !
Car le meilleur de la vie est, selon moi, quand adviennent de tels moments.*

* hal a plusieurs sens, dont un sens soufi, évidemment. Mais il semble qu'ici le grand sheikh veuille préparer ses jeunes élèves à la sagesse de Mem et Zîn, qu'ils pourront lire douze ans ans plus tard : "Ciwanî û buhar û bax û mehbûb, Aya di dinê çi mayê metlûb ?" "Beauté, printemps, jardin et amoureux, que désirer de plus en ce monde ?" (v. 1575).

Mefa’îlûn, mefa’îlûn, mefa’îlûn, mefa’îlûn,
Le style de Hezec salim, doit avoir, dans sa forme, un beau muneqqesh

Le bras est bask, l’épaule enîshk, l’avant-bras zend et la langue ezman,
Tenisht le flanc et l’aisselle binçeng, le cou ustû, les seins pustan.

Les membres sont dest et , la gorge, le pharynx, le larynx, gewrî.
Dîner est shîv et le petit-déjeuner tashtê, la nourriture zad et la vaisselle aman.

Douleur êsh, difficulté zehmet, beau-fils est zava, circoncision sunnet.
L’ami, la bien-aimée est dost, les maux d’estomac zîkesh, et le remède derman.

Apprends les quatre éléments, la terre, l’eau, l’air et le feu : ax, av, ba et agir,
Tous composant les végétaux, les minerais et les animaux : nebat, me’den et heywan.

Les tempéraments sont la chaleur, froidure, sécheresse, humidité : germî, darî, ziwayî, terî.
Et les teints sont jaune et noir, et les humeurs sont dites belxem et xwûn.


L’eau affluant avec force est av, l’eau vive est carî, la nuit profonde est sheva tarî.
La vase, le limon, la boue herî, la pluie et l’ondée baran.

Le mur, la clôture, l’enceinte sont dîwar, le pilier ustûn,
Le bois dar, le pieu sing, la niche kemer, l’arcade eywan.

Le cahier defter, les pages comme le papier sont kaxez,
La tente blanche xêvet, la tente noire kon, la vaisselle et les ustensiles aman.

Îsharet l’indication et le besoin, et le désir vîn, et la puissance shên.
La faiblesse qels, le preux merd, le drapeau ala, la bannière nîshan.

Distant, éloigné, durû, lin est qamûsh, singe meymûn.
Cheval est hesp, cloche zengîl, selle kurtan.

Parent est xizm et protecteur pawan, l'héritage, le leg mîras.
Père et bab et paternité babî, et portier dergevan.

Le Père du Rassemblement, qui est-ce ? Sufre. Le Père de la Santé, qu’est-ce que c’est ? Hulwe.
Le Père du Profitable, qui est-ce ? Sirke. Et on appelle nan le Père de la Tyrannie."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs