Nûbar : El Qit'atu fî behr-îl bessît-il Mettwiyî


"Si tu dois être prince des tribus et tenu en haute estime
Ne dis pas de mensonges et ne discute pas, car c'est agir en âne.

Mufte’îlun fa’îlûn , mufte’îlûn fa’îlûn !
Regarde bien le methwî de la section bessit !

La bougie belavbûn et vêkketin* ; berr est une grande bande de tissu
Zerbî et mafûr sont deux tapis, ey ba xeber !

* fondre, brûler. Xanî indique que "sheml" (bougie) est aussi une bande de tissu (berr en kurde).

Impatient et patient sont bêteb’ et teb’etxwesh.
Le caillé est meyîn, la jarre est carr.

Morceau, portions, part, partie sont par.
Blessure est birrîn, blessure et plaie sont aussi kisf et le couteau est ker.

La fuite, la retraite sont rev, blesser, navrer, birrîn.
L’ennemi, l’adversaire : dijmin, la guerre et la bataille sont sher.

L’éloignement est dûrbuyî et la proximité son contraire.
Cesser de pleurer girya xelas, fort, qewî, rocher, ber.

Le crime, le péché, la faute, sont guneh
La colère est kerb, la tristesse xem, la tête ser.

Le besoin, la nécessité, hewceyî ; hêvî est l’espoir.
Ecouter et bihîstin, voir et dîtin, regarder et nêrin.

Qu’est-ce que le désespoir ? Hêvînemayî.
Qu’est-ce qu’asin et pola ? Le fer et l’acier.

Se tourner vers ? Ber da, comme se pencher sur est pusht da,
Devant : pêshî et derrière pashî, oreille est guh, sourd est kerr.

Fondre est helandin, la queue est dûv, birashtîn est rôtir.
Le troupeau est pez, la brebis mih, la chèvre bizin, l’âne ker.

L’oeuf est hêk, le sel est xwê, le blanc de l’oeuf est sipîk, le jaune zerik.
Bien est xwesh, le serpent est marr, le trou est kun, la pierre ber.

La terre, le sol, etc., sont ax
Et le roc ber.

Espion et guhar, siwar et bazin bracelet et siwar cavalier*.
La marche est peya, la ceinture kemer.

*En fait Xanî explique que "siwar" est bracelet (bazin) et "rakib" est aussi siwar (cavalier en kurde).

Le coussin, l’oreiller sont balgeh, et les fleurs gulac.
Le dirigeant, le chef, le commandant sont ser.

Qu’est-ce que la paille ? Ka ; l’herbe, giya.
Les branches, les rameaux sont ta, la verdure taze, le feuillage ter.

Les racines reh, et les brindilles çiq, belg est la feuille, la graine est tov.
Dar est l’arbre, la chute des feuilles est ber ou weshî, fêkî est le fruit."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs