Coup de projo sur : Gani Mirzo




Gani Mirzo est un Kurde de Syrie, originaire de Qamishlo, en Djézireh, qui a étudié au conservatoire d'Alep la composition avec Nuri Iskandar et le 'ud avec Muhammad Qadri Dalal, excusez du peu. En 1993 il part à Barcelone et étudie le flamenco au conservatoire, avec Manuel Granados. En 1995 il fonde le Gani Mirzo Trio, avec 'ud, guitare, contrebasse, percussions, clarinette.
Sa musique mêle l'inspiration kurde, arabe, flamenca, en plus d'accents contemporains. Mêler le flamenco et les musiques alépine et kurde n'est d'ailleurs pas sans raison. Les califes d'Andalousie étaient des Omeyyades venus de Syrie et il y a, entre le flamenco et les maqams kurdes une ressemblance indéniable, que les Kurdes attribuent à Ziryab, grand musicien et arbitre des élégances venu de Mossoul à Cordoue. A Barcelone, Gani Mirzo dirige d'ailleurs le département de musique orientale du Conservatoire, département appelé Ziryab.
L'album des Mille et une Nuits est en fait un conte musical et sans paroles, avec une série de piécettes assez courtes, vives ou élégiaques, illustrant des scènes ou des personnages : Bagdad, Basra, la Chine, Sharyar et Shahrazad, Ali et Zumrud... L'alternance des styles musicaux pour coller davantage aux histoires suggérées donne un résultat ludique et poétique très très séduisant, avec des sonorités magnifiques de guitare et de contrebasse.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs