Sanate : un village chaldéen

A quoi reconnaître un Chaldéen d'un Kurde au Kurdistan ? Pas facile, tant qu'il n'ouvre pas la bouche, puiqu'il est bilingue - syriaque et kurmandjî. Ah si : les yeux bleus sombres, assez ronds, semblent une caractéristique des chrétiens.

Sanate-le-bas a été détruit sous l'Anfal par l'Irak. Sanate-le-haut- l'avait été aussi, en 1976 pour cause de ceinture de sécurité entre l'Irak et la Turquie. Sanate-le-haut, toujours trop près de la frontière n'a jamais été reconstruit, les tirs de l'armée turque y étant trop fréquents. Même en bas, les villageois s'essuient de temps à autre quelque feu de l'autre côté de la frontière, histoire de mettre de l'ambiance... Mais Sanate-le-bas fait partie à présent du programme de reconstruction (financé par Nêçirvan Barzanî le Premier Ministre et supervisé par l'évêque de Zakho, Mar Patros) des villages détruits par Saddam et l'afflux des réfugiés chrétiens d'Irak repeuple les montagnes de ses anciens Chaldéens. L'ennui est que beaucoup de ces villages sont actuellement coincés entre les bases du PKK et l'armée turque, ce qui rend le climat un peu incertain quant à leur proche avenir... En cas d'invasion on peut dire qu'ils sont vraiment au premier rang, puisque la frontière commence au bord de la rivière et que le PKK est dans la montagne derrière. En cas d'incursion turque, le PKK s'enfuira et les soldats turcs n'auront qu'à détruire les maisons que ces villageois ont mis des mois à reconstruire, d'eux-mêmes, utilisant les fonds de départ donnés par le GRK. Tout sera à recommencer, s'ils ne décident de repartir une fois de plus pour Zakho, en attendant de revenir un jour.


Pour en savoir plus sur les Chrétiens de Sanate et leur longue histoire : Sanate.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs