L'impact des armes chimiques sur la population de Halabja



"En janvier 1988, Christine Gosden, professeur à l'université de Liverpool, experte en embryologie, et conseillère du Premier ministre pour les questions liée à la reproduction des cellules humaines, mena une étude avec le docteur Fuad Baban, sur les effets à long terme des poisons chimiques sur la population de Halabja.

Ils formèrent une équipe pour étudier 470 personnes touchées par les gaz. Après cette étude, madame Godsen s'exprima à la télévision, détaillant les effets néfastes des armes chimiques sur les victimes :

- Lésions cérébrales et du système nerveux.
- Cancer.
- Anomalies congénitales.
- Lésions cutanées, occulaires, auditives.
- Système respiratoire affecté.
- Infertilité.

Salih Ahmed Heme, lecteur à l'université de Silêmaî (département de biologie), fit, pour sa thèse, une étude de mai à novembre 2000, sur 55 survivants de Halabja. Ses recherches incluaient les points suivants :

- Problèmes respiratoires.
- Problèmes ophtalmologiques.
- Problèmes dermatologiques.
- Certains patients réunissaient tous ces symptômes à la fois.

Tests d'immunologie :

- 12.5% des sujets avaient des anticorps IgC en dessous de la normale.
- 52.5% des sujets avaient leur taux d'anticorps IgA en dessous de la normale.

Ces résultats laissent apparaître des déficiences en anticorps affectant l'immunité des patients.

- 62.5% des sujets ont obtenu un résultat négatif à des tests réactifs dermatologiques, montrant une déficience des défenses immunitaires.

De façon générale, 50% des survivants de Halabja ont des problèmes de défenses immunitaires.

Analyses sanguines :

- 47.5% souffrent d'anémie.
- 27.5% ont un taux de leucocytes trop bas.
- 22.5% pnt un taux de globules blancs neutrophiles en dessous de la normale (neutropénie).
- 80% des sujets souffrent de lymphopénie."

Mémoires de Halabja, Bekir, Heme Sidîq Arif.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs