Début du procès de Hrant Dink


J'avais voulu dans le titre, écrire, bien sûr, "début du procès de l'assassin de Hrant Dink, et puis m'apercevant de mon lapsus, je me suis aperçue que c'était bien ainsi que le procès devait s'intituler. Car il s'agit plus de l'honorabilité et du patriotisme de la victime dont il est débattu que de celle du minable assassin, petit gibier mis en avant à la place de tout un pan de l'Etat turc et d'une bonne partie de l'opinion publique : que la faute en soit à la propagande d'Etat ou non, inutile de se voiler la face, non, tous les Turcs NE sont PAS des Hrant Dink. Et s'il est d'ores et déjà établi que tous les complices du meurtre et ses commanditaires n'iront jamais en prison, eux, il y a peu à attendre, je crois, d'une grande et réelle indignation "citoyenne" en Turquie.

RSF suit le procès sur place et en plus de la page qui lui est consacrée on peut lire et relire une série d'articles et de dépêches autour de l'affaire dont les titres sont assez éloquents

7/6 : Un avocat du journaliste assassiné attaqué en diffamation.

15/6 : Arat Dink, le fils du journaliste assassiné poursuivi pour "insulte à l'identité turque".

Le déroulé des audiences, péripéties bagares et injures en tous genres est rapporté sur Chroniques de Beyoglu.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs