Mémoire de Halabja



Du Mémorial de Halabja ramené une brochure très intéressante, passionnante même, éditée par le ministère de la Culture d'alors, racontant l'histoire de la ville, jusqu'au jour funeste du 16 amrs 1988. L'auteur en est Beqir Heme Sidiq Arif, elle a été traduite en anglais par Fuad Tahir Sadiq, et éditée en 2004, avant les émeutes de l'an dernier, donc. Je m'en vais donc la traduire ici, partie par partie.


Mémoire de Halabja

Dédié aux martyrs de Halabja
à tous les martyrs du Kurdistan et à ceux de l'Humanité entière,
aux victimes des régimes fascistes et chauvins


Préface de Fetah Zakhoyî,
ministre de la Culture


"Halabja est une vieille ville du Kurdistan, martyrisée par le régime du Baath le 16 mars 1988, et qui est devenue le symbole d'un pays, et l'identité d'une nation... C'est aussi devenue l'incarnation de la cause légitime du peuple kurde persécuté. Pour cela je ne peux que m'incliner avec tous mes respects et toutes mes condoléances devant les victimes de cette ville.

Il est regrettable et ahurissant qu'en dépit du "crime de Halabaj", si manifeste, commis par le régime raciste de Baath, avec des photos et des documents sur les victimes, la plupart des Etats et des organisations internationales, suivant leurs intérêts, sont restés silencieux devant un massacre si gigantesque et si barbare... Et non content de cela, certains Etats ont même coopéré avec ce régime fasciste. Les slogans de ces Etats sur les droits de l'Homme pesaient bien peu dans leur politique qui, d'une façon ou d'une autre, a participé à ce crime.

Heureusement, après les changements fondamentaux survenus dans le monde, tant dans la poloitique internationale que dans les grands progrès de la technologie, surtout dans le domaine de la connaissance et de l'information, il est aujourd'hui impossible pour un dictateur téméraire d'user d'armes de destruction massive contre son propre peuple.

Cela nous rend heureux en même tant que tristes pour les victimes de "Halabja la Martyre", attaquée par des bombes chimiques, mais aussi pour toutes les victimes du Kurdistan et toutes les victimes dur acisme et du fascisme !

Je salue les âmes des martyrs de Halabja..."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs