Cette semaine coup de projo sur : Meryem Xan




Née en 1904 à Dergûl, c'est une vraie Bohtî. En 1915, sa famille part pour Qamishlo, où elle épousa un temps un garçon de la famille princière des Bedir Xan. Elle part ensuite pour Mossoul puis Bagdad, où elle trouve une protectrice dans la personne d'Elmas Xan, sa cousine, dont la fortune lui permettait de se livrer au mécénat des arts kurdes.

A partir de 1935, Meryem Xan travailla pour la Radio kurde et fut une chanteuse populaire. En 1944, avec Seîd Agha Cizirî, Hasan Cizîrî, Elmas Xan, Resûl Gerdî et d'autres, elle forma un groupe voués à l'étude et à la pratique artistiques. Mais elle mourut jeune, en 1949, à Bagdad. C'est historiquement la première chanteuse en kurmandjî du 20° siècle.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs