Le Néo-araméen "Barzanî"

De quoi alimenter les fantasmes antio-sionisto-KRG, mais flânant sur Wiki, j'ai découvert que la région de Barzan avait donné son nom à un des dialectes néo-araméens du Kurdistan, parlé par les juifs de la région, aujourd'hui disparu.

Apparemment, ce dialecte, appelé aussi Lishanid Janan, était parlé dans trois villages du Kurdistan, Bijîl (qui donna aussi son nom au dialecte), Barzan et Shahe. Le dernier juif à avoir le dialecte "Barzanî" comme langue maternelle est mort en 1998. Les autres juifs qui en israêl emploient encore cette langue (mais pas en langue maternelle) ont tous plus de 70 ans, il est donc à parier que le néo-araméen de Barzan est voué à disparaître, du moins en tant que langue vivante.

Sa fiche linguistique se trouve également ici, où on le recense bien comme Néo-araméen barzanî.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs