Permis de radio


Récemment, Ahmadinejjad a décidé que seraient interdit les connexions Internet à haut débit. C'est décidément une tradition en Iran de brider les médias (sans grand succès, la langue persane est une des langues les plus utilisées par les bloggers).

Dans les années 50, sous les Pehlevis donc, il fallait une autorisation officielle pour posséder une radio, un permis en quelque sorte. C'était peut-être pour surveiller là encore la circulation de l'information, mais une des raisons - la plus comique - était que les postes de radio venaient des pays kafirs" et les bonnes âmes pieuses se mettaient en tête de les "purifier" rituellement avant utilisation et donc les plongeaient le poste dans l'eau pour les laver. Certains devaient oublier de les débrancher avant car plusieurs villes ont vu leur électricité HS comme ça... Aussi, le gouvernement devait probablement demander aux bureaux qui délivraient la licence de s'assurer que le propriétaire du poste n'allait pas lui faire faire trempette et court-circuiter les environs.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs