Où l'on reparlera de l'Arménie



Armenia Sacra

Dans le cadre de l'année de l'Arménie

Le musée du Louvre présente pour la première fois une exposition consacrée à l'art chrétien arménien, depuis la conversion de l'Arménie au début du IVe siècle par saint Grégoire l?Illuminateur jusqu'à l'aube du XIXe siècle.

Né aux marges de Rome, au pied du mont Ararat où se serait échouée l'Arche de Noé, l'art chrétien arménien s'est d'abord épanoui aux frontières de Byzance et de l'Islam, puis au contact de l'Orient des croisades, avant de se renouveler, à l'ombre des empires perses et ottomans. Près de deux cents oeuvres illustreront l'extrême singularité et la richesse qui ont résulté de ces confrontations successives, parmi lesquelles manuscrits enluminés, reliquaires et oeuvres d'orfèvrerie.

À titre exceptionnel figureront également plus d'une trentaine de khatchkars caucasiens, grandes dalles de pierre monumentales dressées à la verticale et sculptées de croix,véritables professions de foi des Arméniens, sans équivalents ailleurs.

Commissaire(s) : Jannic Durand, conservateur en chef au département des objets d'art du musée du Louvre.

Musée du Louvre, département des Objets d'art, du Objets d'Art
du 17-02-2007 au 14-05-2007

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Manuel de Soureth ou comment apprendre la langue des anges

Le syriaque, langue d'Abraham, des soufis et des Anges

L'alimentation kurde comparée à celles des autres communautés du Kurdistan : Arméniens, Assyro-Chaldéens et Juifs